map

Le conte

... Au royaume des Burgondes, vivaient deux princesses qui étaient jumelles. Elles avaient été dotées, dès leur naissance, d’un pouvoir singulier. Berthe, gracieuse, douce et réservée, pouvait rendre vie à toute chose, rien qu’en étendant ses mains. Sa sœur, Aliste, répandait le mal partout où elle allait. À l’instant où elle effleurait une fleur, celle-ci se fanait et mourait.

Aliste voulait devenir reine. Elle fit enlever Berthe par un soldat du palais, contre une bourse pleine d’or. Le garçon, chargé de la tuer, brandissait déjà son épée lorsque Berthe transforma sa bourse en une feuille de vigne et les pièces en grains de raisin. L’homme tomba à genoux. Et Berthe s’installa au pied de la colline de Corton pour enseigner aux hommes les secrets de la vigne.

Aliste, mise au courant de la traîtrise du soldat, se rendit sur la colline. Elle s’approcha d’un pied de vigne et en effleura une feuille. Aussitôt, la parcelle tout entière se recroquevilla. Les plants se desséchèrent. Les raisins rabougrirent jusqu’à ressembler à de petits cailloux.

Berthe vit alors un troupeau d’oies. Elle posa sa main sur le jabot d’une femelle d’un blanc éblouissant et, aussitôt, la bête tripla de volume. Berthe l’enfourcha. Elle survola le vignoble, étendit ses mains chaque fois que l’oie rasait les plants de son vol souple. Les feuilles reprirent des couleurs, les ceps toute leur vigueur. Les grains gonflaient et brillaient au soleil.

Rentrant au palais, Aliste succomba, étouffée dans un buisson de ronces qu’elle cherchait à écarter rageusement de son chemin. Quant à Berthe, elle devint la Reine Pédauque, reine de Bourgogne. Plus tard, un empereur, issu de sa descendance, vit sa barbe fleurir au fil des ans...

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE. A CONSOMMER AVEC MODERATION.